17e édition du Congrès de l’Encéphale

Rendez-vous pour la 17e édition du Congrès de l’Encéphale du 23 au 25 janvier 2019 au Palais des Congrès de Paris.

L’ENSEIGNEMENT DU RÉEL 

“Le réel n’est jamais ce qu’on pourrait croire, mais il est toujours ce qu’on aurait dû penser.”  Gaston Bachelard.

Autrefois, la médecine était considérée comme un art libéral, fondée sur le savoir et le livre (liber en latin). Les jeunes médecins recevaient l’enseignement de leurs maîtres et les plus anciens parachevaient leurs connaissances avec l’expérience et la fréquentation des patients.

Aujourd’hui, l’enseignement de la psychiatrie convoque de multiples sources : la clinique, la psychopathologie, la psychopharmacologie, les données de la littérature scientifique, les avis d’expert… À ces champs classiques viennent s’ajouter les nouvelles technologies, les avancées biologiques, mais aussi les phénomènes de société et les grands événements de l’actualité qui ont un impact sur la vie psychique de nos contemporains.

Afin de parfaire notre savoir, ce 17e Congrès de L’Encéphale nous propose de confronter notre discipline à l’épreuve du réel. Les Breaking News publiées dans la littérature scientifique au cours de l’année 2018 seront présentées lors de la session Big Five. Andrea Cipriani (Oxford) donnera une conférence intitulée « Place des méta-analyses dans l’évaluation des antidépresseurs ». Pour nos plus jeunes confrères, la Battle 2019 a pour thème : « votre cerveau vous ment ». Animée par Michel Cymes, avec la présence d’un mentaliste et de nombreuses surprises, elle s’annonce aussi prometteuse que la cuvée 2018. En contrepoint, une session rassemblant neuroscientifiques et psychanalystes abordera cette question sous un autre angle : « quand votre patient vous ment ! ».

Plusieurs phénomènes de société seront abordés comme l’impact d’Emmanuel Macron sur l’imaginaire des Français ou encore la question des psychotraumatismes liés à la prostitution, une session co-présidée par Roselyne Bachelot. Une rencontre avec l’expert, « les jeunes dans l’apocalypse », interrogera les idées qui poussent aujourd’hui des jeunes à mourir. Plusieurs sessions de psychiatrie légale sont également au programme : prédire le passage à l’acte, la prise en charge des agresseurs sexuels, et la question de la contrainte ou « enfermer sans soigner ».

La psychiatrie du futur est déjà à notre portée. Le symposium « Allumer le feu » fera un point détaillé sur les avancées de l’immunopsychiatrie. La session Brain Food proposera un panorama sur les données concernant les probiotiques et les compléments alimentaires en santé mentale. Une autre réalité futuriste sera abordée lors de la plénière consacrée à l’arrivée des robots en psychiatrie.

Ce 17e Congrès de L’Encéphale n’oubliera pas l’enseignement de ses fondamentaux avec les sessions « Focus », les « connaissances approfondies » et les « rencontres avec l’Expert » :

  • Sur les prodromes psychotiques (de leur dépistage à leur prise en charge) et les derniers résultats de la réhabilitation psychosociale dans les schizophrénies,
  • Dans le champ des troubles bipolaires, l’épineuse question des comorbidités et celle de « l’hypomanie, l’état de tous les dangers »,
  • Un intéressant symposium sur « le suicide du premier au dernier jour »,
  • Deux sessions de psychopharmacologie à ne pas manquer : l’une sur la personnalisation de la prescription (« du prêt à porter à la haute couture »), et l’autre sur « les psychodysleptiques : back to the seventies »,
  • Très attendue également la session sur le traitement de l’impulsivité dans le trouble borderline,
  • La psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent ne sera pas en reste avec un symposium sur la santé mentale à l’école (avec l’intervention de Stanislas Dehaene) et une session consacrée aux nouvelles prises en charge de l’autisme.
  • Les « rencontres avec l’Expert », permettrons d’aborder notamment les nouvelles approches en thérapie familiale basées sur la mentalisation ou encore la prise en charge des vulnérabilités des « Aspergirls », ces femmes souffrant d’un syndrome d’Asperger qui souvent ne sont pas diagnostiquées.

La médecine et la psychiatrie s’enrichiront toujours d’un dialogue nourri avec les autres arts libéraux. Pour la rhétorique : une conférence sera donnée par Christian Charrière-Bournazel, président du Conseil national des barreaux ; Lambert Wilson déclamera des extraits de L’écarté de la grille, une nouvelle de Jean Delay, avec l’accompagnement musical d’Ophélie Gaillard. Pour la littérature, ce 17e Congrès de l’Encéphale se clôturera avec la conférence de l’académicien Dany Laferrière.

Se former à la psychiatrie : une réelle passion !

Philippe Fossati • Raphaël Gaillard • David Gourion • Marc Masson

Date

Jan 23 2019 - Jan 25 2019

Heure

Toute la journée

Inscription

A voir sur le site de l'événement

Lieu

Palais des Congrès de Paris
Paris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.