Cartographie

Pourquoi et comment introduire les « humanités médicales » dans le curriculum des facultés de médecine françaises ? C’est pour tenter de répondre à cette question que nous avons cherché à restituer au mieux l’ensemble des paramètres et des paradoxes de l’enseignement des sciences humaines en médecine.

Nous avons pour cela procédé à une cartographie du champ des questions qui se posent actuellement en France et à l’international en matière d’enseignement de l’éthique et d’humanités en santé, dans les facultés de médecine, principalement. Ce travail, à visée synthétique plus qu’analytique, propose de mettre à profit la masse d’articles scientifiques publiés en langue anglaise et française — et, dans une moindre mesure, en allemand — dans le domaine de l’enseignement de l’éthique et des humanités en santé depuis le début des années 1990, à travers une revue de littérature aussi systématique que possible, ainsi qu’une série de méta-analyses afférentes. Au-delà des seules facultés de médecine, nous nous sommes attachés à rendre compte de toutes les initiatives qui se structurent à leur « périphérie » et qui jouent aujourd’hui un rôle croissant dans la formation aux humanités en santé et à l’éthique : en effet, quantité de dispositifs expérimentaux et d’innovations locales viennent en effet compléter le paysage de cette formation, qui déborde très largement le cadre institutionnel restreint que lui alloue l’université.


Après une étude historiographique du développement des humanités en santé, en France comme à l’international, nous avons procédé à une esquisse cartographique de l’enseignement de l’éthique et des humanités en santé dans les facultés de médecine françaises, soulevant alors des enjeux définitionnels : il s’agissait pour nous de déterminer ce que sont, au juste, les humanités en santé. Ayant questionné la méthodologie employée au sein de ces enseignements, mais aussi leur statut et leur poids dans l’ensemble des études médicales, nous avons cherché à interroger les perspectives ouvertes à l’enseignement des humanités en santé : les difficultés qu’elles posent, mais aussi les enjeux d’un tel enseignement. Notre travail se conclut ainsi par une série de dix recommandations qui nous semblent pertinentes pour définir ce que pourrait être, demain, l’enseignement de l’éthique et des humanités en santé, dans le but de poser l’éthique comme canal entrant des processus cognitifs de la décision médicale.