Réalité dans le soin en psychiatrie, la contention n’en demeure pas moins une pratique controversée. Procédure d’exception justifiée par une situation clinique dans le cadre d’une démarche thérapeutique, encadrée par la loi de santé et les recommandations de la Haute Autorité de Santé, elle est une expérience ambiguë à la fois pour le sujet contenu et pour le soignant, entre apaisement et mesure de sûreté. S’appuyant sur des éclairages issus de l’histoire, de la philosophie, de la socio-anthropologie comme de la psychanalyse, cette formation propose de revenir sur les enjeux éthiques, déontologiques et sociaux qui entourent les usages de la contention, et plus largement la relation au sujet de soin en psychiatrie. Le séminaire interrogera également des pratiques alternatives en devenir comme des protocoles favorisant un sujet se contenant. Un séminaire conçu par Aziliz Leboucher, cheffe de projet à la Chaire de Philosophie à l’Hôpital, coordonné par Charlie Marquis, référent de l’Antenne de la Chaire de Philosophie à l’Hôpital à l’EPSMD-A (Prémontré), et animé au sein de l’établissement par Florence Candini, directrice de l’IFSI / IFAS, Valérie Kanane-Doucet, directrice clientèle stratégie et médico-social, Teresa Rojas, psychiatre, et Gaël Violas, directeur des ressources matérielles. Ce séminaire aura lieu un mardi par mois de 17h30 à 19h30 à Prémontré et en hybride sur Zoom.
Aucun événement trouvé !