Ce séminaire a lieu en présentiel uniquement, à l’hôpital Sainte-Anne, de 19h à 21h.

Coordonné par Faroudja Hocini, psychiatre et psychanalyste chercheuse et praticienne, et Bruno Dallaporta, médecin néphrologue et docteur en éthique médicale.
Modérateur : Emmanuel Dupuis, néphrologue, auteur de pièces de théâtre et producteur
Comité scientifique : Cynthia Fleury, Dominique Bourg

Ce séminaire de recherche se veut exploratoire, imaginatif. Comme le disait Canguilhem, « La philosophie n’est pas un temple mais un chantier ». Nous proposons donc de mettre à l’épreuve nos expériences, nos travaux, nos lectures, nos intuitions, nos pratiques, en un mot : de mettre notre imagination au travail et nous mettre au travail de l’imagination.

Des discutant.e.s seront sollicité.e.s pour la réflexion : Dominique Bourg, Cynthia Fleury, Jean-Luc Amalric, Eric Aeschimann, Aurélien Barrau, Delphine Chomel, Nicolas Cuche, Aurélie Denis, Jean-Marc Ferry, Valérie Gateau, Jean-Claude Gens, Etienne Klein, Jean-Marc Levy-Leblond, Joe Neill, Jean-Philippe Pierron, Isabelle Raviolo, Jean-Baptiste Veyret-Logerias, Sophie Swaton et un étranger.

Ce séminaire est ouvert à toute personne intéressée. Pour vous inscrire, envoyer un mail à hocinif@gmail.com.

L’immoralité ou la faute, aujourd’hui, ne réside ni dans la sensualité ou l’infidélité, ni dans la malhonnêteté ou l’immoralité, ni même dans l’exploitation, mais dans le manque d’imagination.

Gunther Anders

Rien n’aura eu lieu que le lieu, Si ce n’est, peut-être, une constellation.

Stéphane Mallarmé

Depuis Kant, la philosophie distingue d’une part l’imagination reproductrice (nous sommes capables de reconstituer des images ou des scenarii à partir de figures absentes, l’imagination est alors pouvoir analogique d’évocation, de réplication à partir d’objets connus), et d’autre part l’imagination productrice ou créatrice inventant des formes nouvelles, formes qui ne préexistaient pas auparavant. La première suit une trajectoire que nous dirons fléchée ou vectorielle, ordonnée par une mécanique opérant par translation bord-à-bord et par combinatoires, déformations et adaptations à distance. La seconde « survole » sans distance une infinité de trajets virtuels et expérimente intuitivement des conduites de détours, (ac-)cueillant comme par surprise l’évènement de l’acte neuf.
La première est pouvoir de projection, la seconde est puissance d’invention. La première est remarquable faculté opérant dans le temps et l’espace localisables de la « réalité ». La seconde excède ce repérage orthonormé et se meut dans la dimension ni temporelle ni spatiale du « Réel », et échappe à tout modèle reproductible ou comptable. Si ces deux dimensions « réalité » et « Réel » s’articulent, il paraît important d’en dissocier les formes et d’en dégager les enjeux qui sont à la fois cliniques, éthiques et politiques, ou en un « mot-source » : poétiques.

L’ambition de ce séminaire est de montrer que nous sommes en train de changer de paradigmes civilisationnels. Notre modernité a fait le choix d’un certain ordonnancement du monde dans des catégories privilégiant le mécanisme, le découpage de l’espace et du temps et la causalité physique. Cet ordonnancement « réaliste » conduit aux principes utilitaristes de rendement et au désenchantement car il manque le « sens », lequel sens se trouve dans l’imagination inventive et non dans l’imagination reproductive. Notre gageure sera de montrer que l’imagination « réelle » (ou l’imagination du Réel) est ce qui transit et transforme la réalité, dans des champs aussi variés que le soin psychique, le langage, les corps, le collectif, et peut-être même la matière, le vivant et le système Terre.

Faroudja Hocini est Psychiatre-psychanalyste à Paris, chercheure associée à la Chaire et enseignante-chercheure en psychopathologie et psychanalyse à l’Université de Paris (Paris 7, URPMS: Unité de recherche Psychanalyse, Médecine et Société).

Bruno Dallaporta est médecin, néphrologue à la Fondation Santé des Etudiants de France, docteur en éthique médicale, docteur en sciences et président de la commission d’éthique de la Société Francophone de Néphrologie, Dialyse et Transplantation.