Animé par Clément Cormi, doctorant en sciences pour l’ingénieur, et Nicolas El Haik-Wagner, doctorant en sociologie

En partenariat avec le GHU Paris – psychiatrie et neurosciences et la Chaire d’innovation du bloc opératoire augmenté (AP-HP & Institut Mines Télécom)

Le bloc opératoire, ses dynamiques humaines comme son interface homme-machine, sont depuis longtemps un terrain fécond pour les humanités. Sous l’effet de la féminisation de la profession, du tournant gestionnaire de l’hôpital et de l’arrivée de nouvelles techniques (célioscopie, robot), le bloc et la chirurgie se trouvent depuis les années 1980 aux croisées de mutations sociales, organisationnelles et technologiques. Ces transformations interrogent l’identité d’une profession construite sur un certain hubris autant que la définition même de l’opération. A l’heure où des projets esquissent les contours d’un « bloc opératoire augmenté », ce séminaire se propose d’alimenter la réflexion autour des mutations contemporaines de la chirurgie et des enjeux socio-anthropologiques et éthiques qu’elles soulèvent, en croisant les regards de chercheurs – en sociologie, anthropologie, philosophie, ergonomie, psychologie, psychiatrie et chirurgie –, d’ingénieurs, et de praticiens hospitaliers.

Nicolas El Haïk-Wagner est doctorant en sociologie au Conservatoire National des Arts et Métiers, en convention CIFRE avec le groupe Relyens. Sa thèse porte sur les enjeux socio-anthropologiques et éthiques du bloc opératoire augmenté, projet d’innovation stratégique de l’AP-HP qui esquisse les contours de la chirurgie de demain. Après des études d’anthropologie et de politiques publiques, Nicolas El Haïk-Wagner s’est spécialisé sur les questions relatives au vieillissement de la population, en travaillant avec des acteurs du médico-social et des collectivités locales. Il est par ailleurs co-responsable du groupe de travail « Jeunes Générations » de la Société Française d’Accompagnement et de Soins Palliatifs.

Doctorant en Sciences pour l’Ingénieur, Clément Cormi inscrit ses travaux de recherche dans l’analyse des interactions médiées par les technologies de l’information et de la communication (TIC). Il s’intéresse notamment à la manière dont se développent et se consolident de nouvelles pratiques de soins en utilisant la télémédecine, et aux évolutions des métiers qu’elle entraîne.

Le séminaire se réunira un mercredi soir par mois, de 18h à 20h, à l’amphithéâtre Morel du Centre hospitalier Sainte-Anne (1 rue Cabanis, 75014 Paris). Le séminaire pourra également être suivi à distance, par le biais de l’application Zoom, sur inscription préalable.

Le replay de la conférence intégrale est disponible ici.

Aucun événement trouvé !
En savoir plus