Logo Ecole Française Daseinsanalyse

La Chaire de Philosophie à l’Hôpital est heureuse d’héberger sur son site internet les archives du séminaire “Phénoménologie et psychiatrie” de l’Ecole Française de Daseinsanalyse.

Les cours archivés :

Michel Foucault et la phénoménologie, journée du 14 mai 2022

Historique

C’est à l’occasion d’un colloque « Crise et Existence », organisé à l’Université de Louvain (Belgique) les 17 et 18 mars 1993, que, sous l’impulsion d’un doctorant, Emmanuel Monod, fut fondée l’École Française de Daseinsanalyse par Jean-Michel Azorin, Françoise Dastur, Emmanuel Monod et Bernard Pachoud.

À la suite d’une première réunion d’information, le 4 novembre 1993, à l’ENS de la rue d’Ulm, il fut décidé d’organiser un séminaire mensuel dont la première séance se déroula le 6 janvier 1994. Depuis cette date, les travaux de l’école n’ont jamais cessé. Désormais l’Ecole Française de Daseinsanalyse est rattachée aux Archives-Husserl de Paris et son séminaire se tient dans les locaux de l’Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm.

Le Bureau :
Présidente d’honneur : Mme Françoise Dastur
Président : M. Philippe Cabestan
Secrétaire : Mme Isabelle Nebel
Trésorier : M. Guy Risbec
Les membres : Mme Eliane Escoubas; M. Georges Charbonneau; M. Alain Flajoliet et M. Gérard Uliac
Siège social : École Française de Daseinanalyse, Archives Husserl, ENS, Rue d’Ulm, 75005 PARIS

Qu’est-ce que le Dasein ?

“Le Dasein demeure l’lncontournable de la psychiatrie” : c’est par cette formule que Heidegger lie de façon radicale la notion de Dasein à l’essence de la psychiatrie.
A un moment où les limites de ces approches se font de plus en plus sentir à ceux qui les pratiquent, philosophes et psychiatres ont éprouvé la nécessité de mettre en commun leurs interrogations. C’est dans cette perspective qu’a été créée l’Ecole Française de Daseinsanalyse. Sa vocation première est de faire connaître des textes souvent qualifiés de difficiles et la plupart du temps non traduits tant dans le champ de la philosophie que dans celui de la psychiatrie, de la psychologie ou de la psychanalyse.
Sur cette base, il s’agira de permettre aux praticiens soucieux de problématiser leur expérience de le faire à travers un échange avec les philosophes.
Cette initiative prendra la forme de rencontres organisées dans le cadre d’un séminaire régulier et de journées annuelles ouvertes à tous les intéressés.