Autonomie et vulnérabilité en situation clinique

Autonomie et vulnérabilité en situation clinique

Séance animée par Marlène Jouan
Aujourd’hui encore, l’autonomie et la vulnérabilité sont souvent perçues comme des conditions contraires l’une à l’autre, si bien que l’on serait toujours, de façon durable ou temporaire, soit autonome soit vulnérable. Dans la relation de soin, la péremption d’une éthique traditionnellement paternaliste exige pourtant leur conciliation, et donc une transformation de nos façons d’envisager tant ces deux catégories que leurs implications pratiques en termes de considération et de traitement des patient·e·s. En répondant aux critiques adressées à ce qui serait une injonction absurde à l’autonomie en situation clinique, nous chercherons à montrer que cette situation peut alors être appréhendée comme un miroir grossissant, et à ce titre révélateur, des éléments qui dans nos vies ordinaires nous permettent ou bien nous empêchent d’exercer notre autonomie.

Marlène Jouan est maîtresse de conférences en philosophie à l’Université Grenoble-Alpes, membre de l’IPhiG (Institut de Philosophie de Grenoble), chercheuse associée à l’ISJPS (Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne) et membre junior de l’IUF (Institut universitaire de France). Ses travaux de recherche en philosophie et psychologie morales ont d’abord été consacrés à la question de l’autonomie individuelle, déclinée dans les champs de l’éthique animale et du handicap. Elle intervient régulièrement au CHU de Grenoble, et par le passé au CHS de Chambéry, dans le cadre de la formation continue des personnels soignants.