ActualitésAnnée 2021/2022Philosophie clinique et clinicienne

Séance animée par Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, professeure titulaire de la Chaire de Philosophie à l’Hôpital. 

Cette séance ouvre le cycle de séminaire “Philosophie clinique et clinicienne” de Cynthia Fleury.
Le séminaire poursuit son exploration de la philosophie clinique avec deux premières séances consacrées aux expérimentations et projets de recherche menés à la Chaire, l’une consacrée à la question de la « contenance » jusqu’à poser le proof of concept (et proof of care) comme possible fonction phorique ; l’autre revenant sur les écritures individuelle ou collectives qui se sont démultipliées sur les plateformes ouvertes lors de la première expérience de confinement, en interrogeant les fonctions de l’écriture mobilisées.

A l’opposé de la contention involontaire, comment explorer les pistes de la contenance, des fonctions phoriques, des enveloppes corporelles, comment les relier au principe d’individuation, voire de la vie institutionnelle par la sollicitation de la notion d’ambiance ?

Retour, dans la continuité de la séance introductive du séminaire de Prémontré, sur différentes fonctions de contenance (Kaës, 1976, 1979), ou celle de l’objet (Esther Bick), en passant par le moi-peau (Anzieu, 1986, 1990) ou la fonction alpha (Bion, 1962). Et comment s’édifie, au sein de ces milieux/nœuds phoriques, un principe d’individuation qui a tout du thiase dionysiaque.