ActualitésAnnée 2021/2022Décoloniser l'inconscient

Lors de la dernière leçon de son Séminaire XVII, L’Envers de la psychanalyse (1969 – 1970), Lacan interpella quelques étudiants ayant participé à Mai 68 et leur dit : “à vous faire les non-responsables de votre jouissance, à ne pas en répondre, ce n’est pas la libération sexuelle et toutes ces bêtises-là qui vont s’établir, c’est que vous serez fixés à un régime de jouissance. Le régime vous montre. Il dit : regardez-les jouir. Les formes du pousse-au-jouir contemporain ont admis la formule du “Regardez-les jouir”. Elle est maintenant généralisée.” Commentant cette formule dans son cours L’Autre qui n’existe pas et ses comités d’éthique, J.-A. Miller suggère que Lacan annonçait ainsi de manière précoce la montée en puissance des communautés de jouissance sous le vocabulaire universaliste de la libération, la fascination pour le « pousse-au-jouir » du capitalisme technologique et mondialisé. Ce sixième cours travaillera les bouleversements que la psychanalyse subit et la nécessaire redéfinition de ses missions fondamentales face à un tel changement de paradigme, substituant à la libération de l’inconscient et à sa normalisation le rôle de limitation et de régulation de ce « pousse-au-jouir » perverse par un « faire honte », ne consistant pas à fixer mais à faire percevoir au sujet la jouissance qu’il vise à travers son symptôme.

Lacan, Jacques. Séminaire XVII, L’Envers de la psychanalyse (1969 -1970). Paris : Edition du Seuil, 1990.
Miller, Jacques-Alain, L’orientation lacanienne, L’Autre qui n’existe pas et ses comités d’éthique, 2002-2003. Non publié.
—. “Clinique ironique”. La cause freudienne, #23, 1993.
—. “Note sur la honte”. Psychanalyse dans et hors les murs, #54, juin 2003.
Laurent, Eric. « La honte et la haine de soi», Elucidations, n°3, Verdier Editeur, juin 2002.