ActualitésAnnée 2021/2022Transitions en chirurgie et au bloc opératoire

Si la cœlioscopie avait déjà contribué à modifier le rapport du chirurgien au toucher, le robot chirurgical est responsable d’une « révolution des sens » puisqu’il tend à l’abolir complètement, allant jusqu’à placer l’opérateur à plusieurs mètres de son patient. La vision se substitue alors au toucher, annihilant la subjectivité tactile du chirurgien et le savoir expérientiel tiré de l’examen clinique. Revenant notamment sur la diffusion progressive du robot chirurgical depuis vingt ans au bloc opératoire, nous discuterons dans cette séance de l’impact des nouvelles technologies sur le toucher, ainsi que de la manière dont ce toucher, modifié voire disparu, est susceptible d’impacter le soin et les communications au sein des équipes du bloc.

Avec Pr Alain Masquelet, professeur à l’université Paris XIII, chirurgien orthopédique de l’hôpital Avicenne & Pr Jean-Michel Besnier, professeur de philosophie à l’université Paris-Sorbonne, directeur du pôle de recherches intitulé « Santé connectée et Humain augmenté » à l’Institut des sciences de la communication du CNRS