Communiqué de pressePage actu

"L’histoire du soin, et l’histoire des lieux du soin qui l’accompagne, est une histoire de soutien; l’histoire des lieux et des architectures qui nous tiennent et nous soutiennent, plutôt qu’ils nous détiennent ou nous contiennent – même si l’histoire de ces lieux-là, ceux contenant plutôt que tenant, est à raconter en même temps, puisque c’est souvent la même."

Cynthia Fleury et Eric de Thoisy

Du 6 au 25 septembre, le Pavillon de l’Arsenal met la santé au centre de ses espaces et des enjeux urbains en accueillant l’exposition « Soutenir. Ville, architecture et soin ». Inspirée de l’ouvrage « Soutenir », sous la direction de Cynthia Fleury et de l’agence SCAU, l’exposition s’ouvre, comme ce livre, sur l’Hôtel-Dieu de Paris, et suit une série de lieux et de territoires abordés sous le prisme du care, de la santé et de la sollicitude, à la lumière de disciplines médicales, urbaines, philosophiques et artistiques.

Plans, maquettes, photographies et installations diverses composent le parcours du visiteur qui est invité à découvrir sept thématiques, qui sont autant de dimensions de l’histoire des relations entre soin, ville et architecture. Le parcours est organisé autour des distances, celle entre la santé et la maladie, ou entre la ville et ses lieux de soin; des éléments, que sont les territoires soignants; des formes, prises par l’institution de soin; des frontières, traçant les limites des gestes et lieux de soin; des nécropoles, pour parler du soin des morts; des hétérotopies, au sein desquelles naissent d’autres formes de soin; et des inhabitables, ces territoires malades.

Les sujets de santé publique sont nombreux et, au sortir de la crise pandémique, plus que jamais constitutifs du monde de demain. Ils nous invitent à nous questionner sur la place que la ville doit accorder au soin, thématique centrale de la conférence inaugurale donnée par Cynthia Fleury et Eric de Thoisy le mardi 5 avril au Pavillon de l’Arsenal.