Cours 9 – Design with care et milieux naturels

Cours 9 – Design with care et milieux naturels

Biographie

Marion Waller est urbaniste et philosophe. Après un master en urbanisme à Sciences Po Paris et en philosophie à l’ENS et EHESS, elle a intégré le cabinet de Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris, et a notamment piloté les appels à projets innovants “Réinventer Paris”. En parallèle, elle s’est spécialisée en philosophie de l’environnement et a publié un essai sur la restauration écologique, “Artefacts naturels” (Editions de l’Eclat, 2016). Elle débute une thèse sous la direction de Patrick Savidan et Richard Sennett et enseigne l’éthique de l’environnement à l’Université Paris Est ainsi que les controverses urbaines à Sciences Po Paris. 

Elle a réalisé une conférence TEDx sur la nouvelle politique urbaine écologique à Paris :

Intervention. Artefacts naturels : quand le design de la nature s’impose

Que faire quand un espace naturel a été détruit ou endommagé ? Faut-il le reproduire à l’identique, ou bien le « designer » selon de nouvelles attentes humaines ? A quel niveau de référence temporelle doit-on alors se fier : une nature pré-humaine ? une nature pré-urbaine ? La restauration écologique, pratique de « réparation » d’écosystèmes en danger, fait face à ces problématiques. Née en parallèle de l’émergence de l’éthique environnementale aux Etats-Unis, elle semble servir aujourd’hui de paradigme global, tant tous les écosystèmes sont en danger. Le concept d’ « artefact naturel » permet de penser les entités hybrides qui émergent, conçues par les êtres humains mais s’intégrant à des processus naturels : les artefacts naturels sont autant d’occasion de repenser des liens de soin entre les humains et leur environnement proche et lointain.