ActualitésAnnée 2021/2022Transitions en chirurgie et au bloc opératoire

Dans le contexte florissant de l’innovation chirurgicale, certains projets d’envergure esquissent les contours d’un « bloc opératoire augmenté », où les sens (la vision, la parole et le toucher) des acteurs du bloc seraient développés et prolongés par diverses solutions technologiques. Ces projets, qui témoignent d’une robotique de plus en plus autonome autant que de l’importance prise par la « donnée » dans la gestion des risques à l’hôpital, n’en soulèvent pas moins de nombreux enjeux éthiques : quelle garantie humaine à la décision médicale ? Quelles interactions entre savoir expérientiel du praticien et savoir algorithmique de la machine ? Quels risques de déréalisation face à une réalité de plus en plus virtualisée ? Cette séance reviendra sur ces questionnements multiples, les réinscrivant dans un contexte méta beaucoup plus large : celui d’un désir, en un sens inhérent à l’humanité et particulièrement vif dans la rhétorique des Lumières, de dépasser les limites du biologique.

Avec le Pr Éric Vibert, chirurgien hépatobiliaire au Centre Hépato-Biliaire de l’Hôpital Paul-Brousse et professeur à la faculté de médecine de l’université Paris-Saclay. Il est à l’initiative de la Chaire d’innovation BOpA et l’auteur de Droit à l’erreur. Devoir de transparence (Editions de l’Observatoire, 2021) et Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste. Titulaire de la Chaire de Philosophie à l’Hôpital.