La présence du psychanalyste à l’hôpital général et à l’hôpital psychiatrique

La présence du psychanalyste à l’hôpital général et à l’hôpital psychiatrique

Pour ce 4ème séminaire de l’association « Demain La Psychanalyse- DLP » il s’agira de penser la présence de la psychanalyse et du psychanalyste dans les lieux de soins.

Nous interrogeons tout d’abord la dénomination de ces lieux, de ces lieux consacrés au prendre soin, à divers titres : religieux, public, privé, sous différentes dénominations : hôpital, asile, institut, lieux d’accueil, associations, fondation…

Ces lieux qui ont des objectifs et des histoires différentes peuvent avoir en commun d’être des lieux d’extension de la psychanalyse au sens où cette dernière déborde largement le cabinet de l’analyste et de la pratique de la cure classique.

Nous repérerons la position de la psychanalyse dans ces conditions managériales et financières différentes.

Nous retracerons l’hospitalité d’hier et d’aujourd’hui accordée à la psychanalyse et au psychanalyste dans ces lieux de soins :

Comment s’est elle construite ?
Qu’ont apporté les psychanalystes en ces lieux ?
Peut on en retrouver trace ?
Quelle prise en compte du sujet dans ces lieux à ce jour ?
La méthode, la praxis psychanalytique a t’elle possiblement place dans ces lieux aujourd’hui et demain ?

Nous avons fait une distinction entre ces lieux où la psychanalyse est accueillie et d’autres lieux créés par les psychanalystes que nous appelleront les lieux publics de la psychanalyse ce qui fera l’objet de la deuxième séance du séminaire le 13 Mars 2021.

Ce séminaire est issu d’un groupe de travail : Avec comme intervenants par ordre alphabétique :

  • Marina Benouaich : Cadre de coordination en milieu hospitalier, analysante
  • Philippe Mauny : Interne en psychiatrie, analysant
  • Bernard Roland : Psychanalyste
  • Valérie Rodet : psychanalyste en libéral et en association de protection de l’enfance