Consultation citoyenne : éthique & données de santé

Consultation citoyenne : éthique & données de santé La consultation médicale endormie est une modélisation du patient réalisée à partir des données récoltées durant l’anesthésie qui permet d’établir une prédiction de risques de déclarer certaines pathologies neuro-cognitives (comme Alzheimer) ou cardiovasculaires (comme l’infarctus du myocarde). Cette technique, prometteuse pour la médecine prédictive et la prévention…

Comment sortir de nos angoisses ?

Comment sortir de nos angoisses ? Un numéro du 1, en lien avec la Chaire Consulter le communiqué de presse Le changement climatique, la guerre en Ukraine, la menace d’une frappe nucléaire, les flux migratoires ou la résurgence des épidémies… Ces grandes angoisses collectives, emboîtées les unes dans les autres et oubliées en Europe depuis…

Arts, soin et résilience

Arts, soin et résilience Cette note préparatoire au programme de recherche et d’expérimentation « Humanités, arts et résilience dans la reconstruction des femmes victimes de violences sexuelles en RDC », mené dans le cadre de la Chaire de Philosophie à l’Hôpital au sein de l’Hôpital de Panzi du Dr Denis Mukwege, a été rédigée Nancy…

Visite guidée de l’exposition “Soutenir. Ville, architecture et soin” par Cynthia Fleury et Eric de Thoisy 

https://youtu.be/aPioAfBpUzk Les enjeux de santé publique sont nombreux et constitutifs du monde de demain : pathologies chroniques, vieillissement, accessibilité, déserts médicaux, pollutions, impacts des bouleversements climatiques, écologiques, et désormais anthropoceniques, etc. La crise pandémique, qui fut une expérience urbaine (qu’elle prenne la forme d’un confinement ou d’un exode), a confirmé l’importance de ces sujets et…

Exposition “Soutenir. Ville, architecture et soin” au Pavillon de l’Arsenal

Consulter le dossier de presse “L’histoire du soin, et l’histoire des lieux du soin qui l’accompagne, est une histoire de soutien; l’histoire des lieux et des architectures qui nous tiennent et nous soutiennent, plutôt qu’ils nous détiennent ou nous contiennent – même si l’histoire de ces lieux-là, ceux contenant plutôt que tenant, est à raconter…